Les Laboratoires
Bouchara-Recordati 

La création de la filiale française

Les Laboratoires Bouchara-Recordati

Après avoir acquis successivement le laboratoire pharmaceutique DOMS-ADRIAN en 1999 et les laboratoires du docteur Emile Bouchara en 2000, le groupe Recordati procède à la fusion de ces 2 acteurs historiques de l'industrie pharmaceutique française et donne ainsi naissance en 2001 aux Laboratoires Bouchara-Recordati.

La principale mission des Laboratoires Bouchara-Recordati, 1ère filiale du groupe Recordati, est d'apporter aux patients des solutions thérapeutiques toujours plus efficaces afin de les accompagner au mieux dans leur quotidien.

Un portefeuille de produits riche et diversifié :

Les Laboratoires Bouchara-Recordati sont présents sur 3 marchés distincts : des spécialités de prescription, des médicaments génériques et des médicaments conseil couvrant ainsi de nombreuses aires thérapeutiques comme la cardiologie, l'urologie, l'allergologie, l'ORL, l'addiction, la gynécologie…Leurs actions pour le développement de l’utilisation de la Méthadone en fait un acteur atypique sur le marché français, porteur d’une vision large de la santé.

Une forte implantation française

Outre le siège social implanté à Puteaux (92), les Laboratoires Bouchara-Recordati possèdent un site de production à Saint-Victor (03).

Ce site fabrique, contrôle et conditionne des formes sèches (comprimés, comprimés pelliculés, comprimés à sucer, gélules) et des formes liquides (sirop, solution buvable, suspension buvable) conformément aux bonnes pratiques de fabrication. C'est notamment sur ce site que sont fabriqués certains produits de la gamme d'automédication. En 2012, au total plus de 36 millions d’unités ont été produites sur le site de Saint Victor. Ce site a fait l’objet de plusieurs millions d’euros d’investissements depuis 2008.

La présence des Laboratoires Bouchara-Recordati s'étend au-delà des frontières, grâce à un département export, qui commercialise des spécialités pharmaceutiques à travers le monde ; les principales zones étant le Maghreb, l'Europe de l'est (Russie, Ukraine, Pays Baltes…), l'asie (Viêt-Nam, Cambodge…), l'Afrique Noire Francophone ou bien encore le Moyen-Orient (Liban,…).

Site de levallois-PerretSite de Puteaux Site de Saint-Victor Site de Saint-Victor

Passez le curseur sur la carte


L'automédication : un marché en devenir, au cœur de l'action des Laboratoires Bouchara-Recordati

La présence des Laboratoires Bouchara-Recordati parmi les plus grands acteurs de l'automédication est une illustration du dynamisme du laboratoire et de sa volonté de proposer aux patients des solutions efficaces pour traiter au mieux les maux du quotidien.
Les Laboratoires Bouchara-Recordati, déjà 8ème acteur des voies respiratoires, mettent l’automédication au cœur de leur stratégie de développement(1).
La gamme conseil regroupe aujourd'hui 12 références qui se concentrent principalement dans le domaine des voies respiratoires, la gastroentérologie et le bien-être de la femme. Ces références sont présentées dans la rubrique « nos produits » de ce site.

Automédication et libre accès

L'automédication désigne l'ensemble des produits qui peuvent être achetés sans ordonnance, à l'initiative d'un patient ou bien conseillés par le pharmacien. Ces médicaments ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Les patients peuvent avoir recours à l'automédication pour traiter des symptômes bénins, comme le mal de gorge, la diarrhée passagère, le rhume ... Toutefois en cas de persistance des symptômes, il est nécessaire de consulter un médecin.
Le libre accès correspond à la mise à la disposition des patients, de médicaments de prescription médicale facultative dont la liste est établie par les autorités du médicament.

L'automédication en mots et en chiffres

Sources : Association Française de l’Industrie Pharmaceutique Pour une Automédication responsable (Afipa)
                Le Quotidien du pharmacien - 06/06/2013
(1) Source : IMS - CMA UN - Août 2013 - Non prescrit